29 avr. 2015

Programmez des séances photos avec votre smartphone

Oui, vous avez bien lu ! Le smartphone est devenu un appareil photo à part entière et qui plus est, que l'on porte toujours sur soi. Je ne vante pas ici les applications ultra-filtrées d'Instagram et autres Hipstamatic mais vraiment une utilisation "académique" de votre photophone.

N'en déplaise à certains photographes s'autoproclamant (souvent) "experts", le smartphone (dont l'Iphone bien entendu) est devenu un outil photographique sans pareil, malgré la petitesse de son capteur (j'anticipe vos pensées...).





photophone
Photographiez avec votre smartphone
L'idée n'est évidement pas de substituer votre reflex ou votre hybride préféré à un smartphone, même de très haut de gamme, mais de reconnaître et d'utiliser les avantages incontestables de votre smartphone que l'on peut énumérer ainsi :
  • Appareil toujours sur soi la plupart du temps
  • légèreté du matériel
  • Discrétion (se fond dans la masse des autres mobiles) 
  • Images de très bonne qualité et en haute résolution (smartphones haut de gamme)
  • Absence de zoom (je transforme l'inconvénient en avantage car il permet d'apprendre à s'approcher de son sujet)
  • Macro possible (en utilsant un objectif peu onéreux qui s'aimante sur l'objectif)
  • Panorama possible


Il y a des avantages mais aussi des inconvénients :

  • Impossible de shooter en Raw
  • Autofocus souvent récalcitrant
  • Impossible d'obtenir des bokeh à la prise de vue (profondeur de champ trop étendue)
  • Difficile d'obtenir de belles photos dans des lieux sombres
  • Pas de viseur optique
  • Oubliez les poses longues (sauf avec certaines applis IOS)
  • J'en oublie certainement d'autres:)

Comment bien utiliser son smartphone pour photographier ?


En premier lieu, vous réglerez les paramètres sur la résolution la plus élevée. Pour un Samsung Galaxy S4 (13 Mpx) par exemple, celle-ci est réglée par défaut sur la résolution 4128 X 2322px soit en 16:9, vous réglerez sur 4128 X 3096px (format 4:3). Nous voulons faire de la "vraie" photographie et pas de l'affichage web.

Selon les cas, vous n'hésiterez pas à essayer les différents modes proposés pour ne pas vous contenter systèmatiquement du mode "Auto". Chaque marque d'appareil ayant ces propres appellations. Pour les payasages, ne manquez pas d'essayer le mode HDR natif de votre appareil, vous risquez d'etre agréablement surpris.

Pour la photographie de rue, par exemple, je paramètre mon smartphone sur "Sports" et n'en bouge plus. Ce mode permet de photographier des personnes ou des objets en mouvement. Par temps nuageux, vous pouvez modifier la sensibilité ISO de votre smartphone et indiquer 400 ISO par exemple. N'hésitez pas à expérimenter, c'est gratuit (pas de pelloches à investir comme au temps de l'argentique).

Petite paranthèse : L'évolution des smartphones étant continuelle, je ne consacrerai pas ce billet à vous passer en revue les meilleurs smatphones du moment. Des sites compratifs font cela très bien, il vous suffit de les chercher sur Google.

Que penser des applications photographiques pour smartphones (Android, IOS ou autres) ?

Même si pendant un certain temps j'ai utilisé Hipstamatic avec mon Iphone de l'époque, puis "vignette" après mon passage sous Android, sans parler d'une multitude d'autres applications dont le très célèbre Instagram, je n'en utilise aucune aujourd'hui si ce n'est Snapseed (lorsque je suis en vacances) que je considère comme la seule application gratuite permettant véritablement de faire du post-traitement.

Ceci-dit, je préfère traiter les photographies issues de mon Samsung avec mes logiciels de retouche d'image habituels (Gimp, DXO Optics Pro ou Acdsee Pro 7). Je me refuse aujourd'hui, sauf exception, à utiliser quelque application que ce soit. C'est seulement à ce prix que je peux considérer mon smartphone comme un appareil photo numérique à part entière, lorsque je traite mon image sur un grand écran et pas sur une surface presque équivalente à celle d'une carte de crédit. Ce point de vue n'engage que moi, bien entendu.

Je conseille d'ailleurs aux débutants qui possèdent un bon smartphone et pas encore de Reflex de s'initier (sans complexe) à la photographie avec leur smartphone afin de bien travailler le cadrage, les contre-jour et divers éléments de la prise de vue. ils pourront aisément télécharger un logiciel gratuit pour traiter leurs images sur leur PC ou leur Mac respectifs. 

Quelques photos réalisées avec mon smartphone :













Programmez des séances photos en ne prenant que votre smartphone 


C'est une habitude que je me suis imposée (une journée toute les 2 semaines environ). Je prévois des séances sans prendre mon reflex, ce qui m'oblige à percevoir mon smartphone comme un APN classique. De plus et sachant qu'il ne faut absolument pas utiliser le zoom numérique (à bannir) du smartphone, je travaille avec la focale fixe de mon Samsung, ce qui m'oblige à m'appliquer davantage lors de la prise de vue.

Certains "pros" se servent d'ailleurs de leur smartphone comme d'un "bloc note" photographique en vue de réaliser plus tard des prises de vue avec leurs reflex.

Conseil : si vous souhaitez effectuer des tirages papier, travaillez en PSD sous PhotoShop ou  XCF sous Gimp, voir avec votre logiciel de traitement Raw. Ceci afin de minimiser l'effet destructeur dû aux interventions sur un Jpeg et surtout exportez votre Jpeg au final en qualité 10 et en 300 dpi.

Amusez-vous à taper le nom de votre smartphone sur Flickr, vous serez étonné par la qualité artistique de certaines photographies réalisées avec ce dernier.

Si vous estimez que cet article (et ce blog) vaut bien le prix d'un café, merci d'en offrir un à son auteur, rassurez-vous...au tarif de la "machine à café", soit 0,60 € :


NOUVEAU > Pour recevoir les news de Photomuz en avant-première, abonnez-vous :

(pas de spam ici, votre e-mail ne sera ni cédé ni vendu)



C'est à vous, Photomuzez-vous bien !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus :)