Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

19 mars 2015

Réussir un explozoom, une technique photographique facile à mettre en oeuvre

La réalisation d'un explozoom m'a toujours fasciné, tant elle est simple à mettre en oeuvre tout en donnant un résultat d'une originalité sans pareil. Certains photographes de renom en ont d'ailleurs fait leur spécialité.

explozoom
Street photography
Explozoom : iso 100, f/16,1/8e sec
La photographie numérique a tout de même du bon. Les nostalgiques de la vieille pelloche (dont parfois je fais partie) ne pourraient pas s'adonner à ce genre de pratique sans y laisser quelques centaines d'euros.

Pour réussir un bel explozoom, il faut essayer divers réglages, trouver de beaux contrastes, de bons angles...Bref, il faut faire un certain nombre d'essais et s'entraîner à manoeuvrer la bague du zoom en fonction du résultat souhaité. Le numérique, sur ce point, est sans limite. Voyons cela en détails.

Qu'est-ce qu'un explozoom ?

Un explozoom consiste à photographier à une vitesse relativement lente tout en "dézoomant", c'est à dire faire la mise au point à la focale maximale de votre zoom en tournant la bague du zoom jusqu'à la focale minimale (un plan large), et tout cela pendant la prise de vue (d'où une vitesse relativement lente). L'effet ainsi créé donne un aspect souvent irréel, voir éthéré, à vos photos, surtout vos photographies urbaines.


explozoom
Sur la plage

explozoom
Vélo en mouvement

Quel matériel faut-il utiliser ?

  • Un Reflex (même si un hybride ou autre peut convenir dans certains cas)
  • Un zoom, si possible un petit zoom (sinon pas facile à manier)
  • Un trépied (indispensable)
  • Un sujet propice à ce genre d'effet (fleurs, foule, personnes, sportifs, et tout ce qui vous fait plaisir). Pour ma part, je photographie souvent des scènes de rue (street photography) mais pas que.
reflex
Reflex fixé sur son trépied pour une séance d'explozoom

Quels réglages à la prise de vue ?
Je vais vous expliquer MES réglages. Etant entendu que ceux-ci peuvent varier en fonction notamment de votre appareil (marque, modèle), de l'objectif utilisé et du résultat souhaité.

Comme je vous l'ai dit plus haut, il faut employer une vitesse lente. La plupart des photographes travaillent entre 1/15ème et 1/60ème de seconde. Pour ma part, je règle le temps d'exposition sur 1/8ème de seconde (Oui, c'est mon truc...une vraie vitesse lente) pour me donner le temps de réaliser un explozoom...explosif.

J'utilise deux zooms, un 55-200 et plus rarement avec un 18-45, lequel donne des effets totalement différents (j'apprécie moins). 

Il peut être conseillé de faire une mesure spot mais pour ma part, la mesure matricilelle centrale me convient parfaitement.

Je règle l'appareil sur priorité à la vitesse (TV sur mon appareil), ce qui donnera une fermeture du diaphragme importante (entre f/16 et f/32). Si la luminosité est trop forte, je baisse de 1 ou 2 IL à l'aide du bouton prévu à cet effet. Je vous rappelle que l'utilisation d'un trépied est quasi-obligatoire.

Notez également qu'il est possible de bouger légèrement l'appareil sur la rotule du trépied pendant la prise de vue, ceci afin d'essayer créer un effet différent.

Quel post-traitement ?

Il reste très basique. Contrairement à la réalisation d'effets Tilt-shift (sauf si vous utilisez un lens-baby) ou la création d'anaglyphes, l'effet principal est généré directement par l'objectif (le zoom en l'occurrence), à la prise de vue, et non par un logiciel. Personnellement, je ne réalise jamais d'effets de filets ou de floutages à l'aide d'un logiciel.

Un développement Raw traditionnel que vous réaliserez selon l'ambiance recherchée, en fonction de votre sensibilité artistique. Nous sommes là dans le domaine de la créativité et pas dans celui de la photographie informative. Vous pouvez très bien surexposer une scène au maximum tout en jouant sur les contrastes pour donner un effet "art abstrait" si ça vous chante...Vous êtes libres de faire comme vous voulez, du moment que ça vous plait.

Et le zooming, qu'est-ce que c'est ?

Le zooming est en fait la même opération mais à l'envers. En fait, au lieu de "dézoomer" pendant la prise de vue, vous zoomez (réglages identiques). Les résultats sont sensiblement les mêmes. Essayez, vous verrez. En fait, dans le langage courant le mot "zooming" est souvent employé à tort pour définir un explozoom.

Terminons avec des fleurs :
Fleurs dans le jardin
Explozoom - 100 ios f/32 1/8e s

Si vous estimez que cet article (et ce blog) vaut bien le prix d'un café, merci d'en offrir un à son auteur, rassurez-vous...au tarif de la "machine à café", soit 0,60 € :


NOUVEAU > Pour recevoir les news de Photomuz en avant-première, abonnez-vous :

(pas de spam ici, votre e-mail ne sera ni cédé ni vendu)


iGraal : cashback jusqu'à 40% chez tous les marchands du net


C'est à vous, Photomuzez-vous bien !

1 commentaire:

Vos commentaires sont les bienvenus :)