Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

15 mai 2015

LightZone, le logiciel open source qui aurait pu faire du tort à Lightroom et Photoshop

Photomuz se veut être un partisan du monde (rare et mal perçu) des "libristes" de la photographie. A ce titre, vous trouverez très peu d'articles sur ce blog vantant les mérites des hégémoniques Lightroom, Photoshop et autres DXO. Il existe déjà une telle quantité de sites à ce sujet, inutile d'en rajouter un énième qui n'apporterait rien de plus aux sacrosaints logiciels précédemment nommés. A contrario, je suis constamment à la recherche de solutions issues du milieu informatique dit libre (d'où l'appellation libriste) ou Open-source. Le logiciel, quasiment inconnu, que je vous présente aujourd'hui en fait assurément partie et vaut vraiment la peine que l'on s'y attarde.

LightZone
Je dois vous avouer que je découvre en même temps que vous ce logiciel créé par Fabio Riccardi qui après l'avoir fermé en 2011, l'a fait passé dans le monde du "libre" en 2013 en ouvrant son code source.

 C'est par hasard que j'ai pris de connaissance de l'existence de LightZone, en regardant tout simplement l'Exif d'une photo exposée sur Flickr.

Depuis, je ne sais pas trop si le développement de ce soft est suivi et de quelle manière il l'est. Si vous détenez des informations à ce sujet, merci de me le faire savoir et de partager dans les commentaires. 

L'originalité de ce logiciel multiplateforme réside dans son fonctionnement qui se veut imiter les manipulations de la chambre noire du temps de l'argentique et des agrandisseurs.


Des créations de régions et Masques vectoriels vous permettront de simuler le masquage manuel que l'on appliquait sur certaines parties de l'image avec les agrandisseurs (celles et ceux qui se sont jadis adonné aux joies du tirage argentique comprendront). Le sous-titre traduit sur la page du site lightzoneproject.org est d'ailleurs évocateur : Open-source logiciel de chambre noire numérique pour Windows / Mac / Linux. 

Notons au passage que la création de zones n'est pas s'en rappeler ASP de Corel (ex Bibble).

Vous devrez vous inscrire (seulement un pseudo et une boîte mail suffisent) pour télécharger le logiciel en cliquant sur le lien adéquat (voir copie-écran ci-dessous) et ensuite en prenant soin que la version corresponde bien à votre système d'exploitation.


LightZone
Lien pour le téléchargement de LightZone sur le site lightzoneproject.org

Si vous êtes sous Windows, vous choisirez la version 4.1.0 soit amd64 si vous êtes en 64 bits, soit x86 si vous êtes en 32 bits (elle fonctionne à priori également sur 64 bits). Pour ma part, étant équipé d'un système en 64 bits, j'ai installé la version 4.1.0 amd 64 qui est très stable. Il est utile de savoir que LightZone peut traiter quasiment tous les fichiers existants, Jpeg, Tiff et Raw y compris les DNG.

Tous les outils (telle que la netteté) deviennent des calques et sont par conséquent non-destructeurs. L'historique vous permet de revenir sur n'importe quelle intervention de votre part.

A ma grande surprise, LightZone est presque entièrement libellé en français tout comme son aide, ce qui est très pratique. Je vous conseille vivement de bien lire cette aide avant de vous lancer sur ce logiciel afin d'en comprendre son fonctionnement qui diffère quelque peu des logiciels de retouche d'image habituels. Personnellement, j'ai sincèrement apprécié et regrette qu'il n'est pas évolué davantage.

LightZone
Interface de LightZone
L'aide de LightZone, à lire absolument à partir de l'interface :

LightZonze
Aide de LightZone


Le travail se fait pas l'application de différentes couches qui se superposent avec différents modes de calques. L'ajustement de la lumière ne se fait plus grâce à des courbes ou à des niveaux mais grâce à l'outil ZonMapper dont vous ne manquerez pas de bien lire le descriptif dans l'aide du logiciel.

Bien que (pour l'instant) très peu habitué à ce logiciel, j'ai traité quelques photos avec LightZone dont une toute dernière que je vous présente, J'espère qu'elle vous mettra en appétit pour l'essayer...sans débourser un centime.

Photographie traitée en monochrome, uniquement avec LightZone (effet Wow !)


Si vous estimez que cet article (et ce blog) vaut bien le prix d'un café, merci d'en offrir un à son auteur, rassurez-vous...au tarif de la "machine à café", soit 0,60 € :


NOUVEAU > Pour recevoir les news de Photomuz en avant-première, abonnez-vous :

(pas de spam ici, votre e-mail ne sera ni cédé ni vendu)



C'est à vous, Photomuzez-vous bien !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus :)