Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

2 juin 2014

Photographiez vos natures mortes...à la lumière du jour

J'ai découvert la photographie de nature morte il y a peu de temps et je dois avouer que j'y prends aujourd'hui beaucoup de plaisir. Je vais partager avec vous les quelques astuces que j'ai mis au point au fil de ma très récente expérience.

Nature morte réalisée en lumière du jour avec un petit
éclairage par lampe LED à piles sur la clé du premier plan
Avant toute chose, il faut savoir que ma lumière préférée est tout simplement celle du jour. Le soleil, qu'il soit brillant ou voilé par des nuages, est pour ma part le meilleur allié du photographe. Quoi de plus performant, quoi de plus beau, quoi de plus...gratuit ? Tous les contrastes sont possibles, à condition de savoir être quelque peu patient. Sachez que les photographies de natures mortes sont généralement composées en lumière artificielle avec boîtes à lumières et autres projecteurs associés à des réflecteurs et des parapluies de studio.
Décidément pas équipé pour la circonstance et manquant cruellement de place pour aménager un studio de prises de vue dans mon appartement, je me suis tourné vers dame nature pour improviser mes plateaux de prise de vue. Voyons cela plus en détails.



Le fait que j'habite dans une maison individuelle avec un grand jardin me facilite la chose. Ceci-dit, vu que mes natures mortes sont composées de petits objets, nul besoin de disposer d'un stade de foot pour réaliser mes prises de vue. Une terrasse, un petit balcon, une petite cour et ou même un simple palier de porte extérieur (ce que j'utilise le plus souvent) vous suffiront largement. Sachez tout de même qu'il vaut mieux positionner votre décor sur une table, ne serait-ce que pour éviter de shooter dans la position du tireur couché.

Tout d'abord, passons en revue les accessoires que j'ai utilisés pour réaliser de cette nature morte :
  • Le soleil (mais prise de vue à l'ombre)
  • 2 vieux bouquins achetés 3€ l'un dans une brocante
  • 2 vieilles planchettes de récupération
  • 2 vieilles clés trouvées à la cave que j'ai partiellement dérouillées
  • Un billet de banque Tchèque qui traînait dans mon portefeuille
  • une paire de lunette
  • 1 lampe LED frontale à piles (pour éclairer la clé au premier plan)
  • Mon reflex que j'ai utilisé sans trépied malgré le 1/30e de seconde (un trépied est néanmoins conseillé si vous avez la tremblote)
    Les 2 planches posées au sol forme le support et le fond
J'ai shooté en Raw (comme d'habitude). J'ai travaillé le fichier Raw avec Corel AfterShot Pro et ensuite le Jpeg obtenu avec Gimp. J'ai comme d'habitude utilisé les calques de Gimp pour donner un aspect vieillot à la photo en ajoutant du sépia (Couleurs>Colorier>teinte=40) et en jouant sur l'opacité du calque pour atteindre l'effet souhaité.

Inutile de préciser que je n'ai pas utilisé de flash mais bon...je le dis quand même :)

Autre chose, privilégiez le mode priorité à l'ouverture (AV), pour ma part je positionne entre f/8.0 et f/11.0, f/8.0 procure le meilleur rendu pour mon "objo". Pour la mise au point, préférez le mode manuel. Si vous avez un compact expert ou un hybride, ces réglages sont bien entendu possibles, si vous possédez un compact automatique...ce sera au petit bonheur la chance et sans Raw.

En conclusion, il faut savoir que réaliser des photos de nature morte en lumière du jour nécessite de la patience, la luminosité étant très vite changeante. Il vous faudra attendre le moment propice. En studio, pas de problème, les éclairages sont à votre disposition quand et comme vous le souhaitez.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas, les commentaires et la page contactez-moi doivent bien servir à quelque chose :)

C'est à vous...Photomusez-vous bien !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus :)