12 janv. 2014

Osez des prises de vue au ras du sol

Vous êtes en manque d'inspiration en ce moment ? Ne vous lamentez pas et essayez simplement de changer vos habitudes...en positionnant votre appareil au ras du sol. Les sujets et les objets les plus anodins seront par magie sublimés, pour peu que vous respectiez certaines précautions

Je me souviens de cette journée où j'étais parti tôt le matin en quête de beaux clichés, chargé comme un baudet (sac sur le dos, appareil en bandoulière et trépied sous le bras).. Une journée " cata" au final,.aucune photo ne me convenait. Déçu, je rentrais chez moi et en tombant par hasard sur un vieux parapluie rangé dans un placard, une idée surgit dans mon esprit. Je décidais de descendre dans le jardin et de poser au sol le parapluie, au milieu d'une petite allée. Voilà la résultat, après quelques minutes de post-traitement personnel à l'aide de mon fidèle logiciel gartuit Gimp.

Le vieux parapluie 24,4, mm, f/4.5, 1600 ISO, 1/8


Quand je parle de poser l'appareil au sol, il ne faut pas prendre cette phrase au pied de la lettre. Il s'agit de positionner l'appareil très bas, plus ou moins à 10 cm du sol en ayant bien choisi l'endroit propice. Hors de question de prendre des photos en plein milieu d'une rue, ni non plus au bord d'une plage, une vague plus méchante qu'une autre et adieu le beau reflex (j'ai failli en faire les frais).

Prenons l'exemple de la photo du parapluie, le soir commençait à tomber et la luminosité n'était pas top. De toute façon, je préfère cela à une ambiance trop ensoleillé. Je pris des risques (très limités avec les APN d'aujourd'hui) de pousser la sensibilité à 1600 ISO et d'ouvrir à f/4.5 pour une vitesse d'exposition de1/8 ème de seconde (sans trépied,..2 photos sur 3 sont sorties floues), mon zoom 18-55 mm .de l'époque étant quant à lui réglé sur 24,4 mm (mesure faite bien sûr au jugé). Vous remarquerez que l'utilisation d'un grand-angle est vivement conseillé, tout comme celle d'un support improvisé pour maintenir votre appareil en bonne position. Le retardateur ou une télécommande à distance peuvent également être utiles. A vous de voir, il n'y a pas de règle.

Une fois la photo choisie, il ne me resta plus qu'à faire quelques réglages d'exposition et de contraste sur mon logiciel de traitement Raw (After Shot Pro de Corel, ex Bibble 5) et de jouer avec les calques et les masques de Gimp pour arriver à avoir un premier plan quasiment blanc (choix personnel bien entendu, tout étant possible...vive le numérique).


Sachez que ce genre d'expérience de prise de vue est très ludique. L'image finale des sujets pris au ras du sol donne une touche particulière et originale à vos clichés à condition de soigner quelque peu la composition de votre image. Vous pouvez utiliser un reflex, un compact, un hybride ou encore un smartphone selon les moments. Voici d'autres exemple dont une photo prise avec un petit compact en me promenant en ville :

Automne dans le brouillard 18 mm, f/5.6, 200 ISO, 1/100


Photo réalisée avec un compact Nikon sur un boulevard en ville
Des nombreux objets et lieux peuvent vous inspirer : à la maison, de vieilles chaussures, des basket ; à la campagne, un vieil arrosoir ou une vieille paire de bottes, etc...Les sujets sont infinis. De la même manière , vous pouvez photographier des objets usuels au ras d'une table (fruits, gâteaux, verres, tasses, etc...) et dans toutes les situations imaginables.


C'est à vous, amusez-photomuzez-vous bien !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Vos commentaires sont les bienvenus :)