Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

24 avr. 2015

Mettez fin au mythe du mode Manuel en photographie

Voilà bien un billet qui risque de déplaire à certains "experts" qui ne jurent que par le mode Manuel ! Et pourtant...Sauf exception, le mode Manuel ne vous sert à rien sinon à perdre du temps et à vous prendre la tête inutilement.



réglage exposition photo
Et si on oubliait (un peu) le mode Manuel ?
Un certain nombre de photographes ne jurent que par le mode Manuel (M), ne prenant pas en compte l'évolution des appareils numériques "modernes" qui calculent à merveille l'exposition avec les modes priorité à l'ouverture ou priorité à la vitesse. Sachez que ces deux modes d'exposition sont les plus utilisés et qu'ils couvriront 95% de vos besoins, inutiles de vous prendre le choux avec le mode manuel.

Ceci-dit, rien de vous empêche de bien lire le mode d'emploi de votre APN et d'expérimenter ce sacro-saint "mode manuel".

Soyons tout de même honnête, vous devrez connaître et maîtriser quelque peu le mode manuel si vous souhaitez effectuer des prises de vue bien spécifiques : photographies en studio, poses longues (pose B ou Bulb), etc. A part ces quelques cas, oubliez le et ne vous laissez pas emporter par le snobisme du "moi, je shoote en manuel comme les pros".


Drôle d'idée...les pros shootent rarement en manuel. Contrairement à une (fausse) idée reçue, la plupart des photographes (même les plus grands) utilisent essentiellement les deux modes d'exposition cités précédemment (A ou AV et S ou TV) et se passent sans problème du mode manuel.

Rappelons, surtout pour les débutants, que le mode priorité à la vitesse (S ou TV) s'utilise principalement pour prendre des photos de personnes ou d'objets en déplacement (photos sportives par exemple). Je l'utilise notamment dans mes photos de rue. Le mode priorité à l'ouverture du diaphragme s'utilise, quant à lui, lorsque la profondeur de champ joue un rôle principal dans la photo (photos de groupes, portraits, paysage, etc)..

Photo prise sur le "vif", priorité à la vitesse 1/500 s :




Je rappelle que la profondeur de champ dépend de l'ouverture (ou de la fermeture selon le jargon utilisé) de l'objectif et engendre une plus ou moins grande netteté des différents plans.

Pour faire simple, plus l'ouverture est grande (petit chiffre, exemple f/1,8), moins les plans en fond seront nettes, on obtiendra donc un plus ou moins grand flou selon l'objectif utilisé (type et qualité du cailloux). Inversement, plus le diaphragme est fermé ou moins ouvert (grand chiffre, exemple f/16), plus les plans seront nettes même au loin. Il est évident qu'un beau bokeh (flou) sera plus facilement réalisable avec un zoom qu'avec un 50 mm.

Néanmoins, il faut tenir compte du fait que les objectifs produisent une meilleures netteté entre f/5,6 et disons une ouverture inférieure à f/11 qu'à leurs extrémités.(effet de diffraction généralement visible à partir de f/11 pour les APS-C et f/18 pour les full-frame).  Etant entendu que des effets "voulus" peuvent toujours être recherchés dans les valeurs extrêmes pour atteindre un but créatif.

Le titre de ce billet est volontairement provocateur pour décomplexer à juste titre celles et ceux qui ne savent pas utiliser le mode manuel. Le cadrage de votre photographie sera nettement prioritaire que l'utillisation ou pas du mode Manuel.


Si vous estimez que cet article (et ce blog) vaut bien le prix d'un café, merci d'en offrir un à son auteur, rassurez-vous...au tarif de la "machine à café", soit 0,60 € :


NOUVEAU > Pour recevoir les news de Photomuz en avant-première, abonnez-vous :

(pas de spam ici, votre e-mail ne sera ni cédé ni vendu)



C'est à vous, Photomuzez-vous bien !

2 commentaires:

  1. Bonjour,
    J'aurais bien du mal à utiliser le mode manuel. Je n'ai jamais eu de chance avec mes appareils photos, le dernier en date, est à piles, et le rechargement ne le rend jamais optimum. Je n'arrête pas de changer les piles.

    RépondreSupprimer

Vos commentaires sont les bienvenus :)